// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales



Fin 2021, ID.Cité stoppera sa version gratuite


1- Si votre collectivité ou établissement public est abonné à la licence libre de droits d'utilisation et de diffusion, vous connaissez déjà les services qui sont proposés pour un abonnement à un coût très abordable et sans suppléments quel que soit le nombre d’utilisateurs.

2- Si votre collectivité ou établissement public n’est pas abonné à la licence, et que vous aviez uniquement accès à la version simplifiée, vous aurez l’occasion de tester la totalité des services, GRATUITEMENT et sans ENGAGEMENT contractuel ou financier

3 - Vous ne savez pas si
votre collectivité ou établissement public est abonné..., contactez-nous par mail
abonnements@idveille.fr




Nous restons à votre écoute pour tout renseignement complémentaire
abonnements@idveille.fr
Tél. 09.75.73.53.90

Merci de votre compréhension

Serge Sentubéry
Gérant / Directeur de publication






Espaces verts

Actu - Espace public - Ambroisie : agissons maintenant contre ces espèces au pollen très allergisant !

Rédigé par ID CiTé le 25/06/2018



Actu - Espace public - Ambroisie : agissons maintenant contre ces espèces au pollen très allergisant !
L’Ambroisie à feuilles d’armoise (Ambrosia artemisiifolia L.), se répand progressivement sur le territoire national. L’Ambroisie trifide (Ambrosia trifida L.), une autre variété d’ambroisie, se propage également en France. Ces espèces exotiques envahissantes se développent sur tout type de sols et, en particulier, sur les terrains nus ou peu couverts tels que les champs agricoles, les berges de rivières, les parcs et jardins ainsi que les zones de travaux.

Le pollen d’ambroisie provoque d’importantes réactions allergiques. Quelques grains de pollen par mètre cube d’air sont alors suffisants pour que des symptômes apparaissent chez les sujets sensibles : rhinites, conjonctivites, symptômes respiratoires tels que trachéite ou toux et parfois urticaire ou eczéma.

En Auvergne-Rhône-Alpes, région française dans laquelle l’Ambroisie à feuilles d’armoise est la plus présente, l’Agence régionale de santé a estimé qu’en 2017 plus de 660 000 habitants de la région (10% de la population régionale) ont dû consulter leur médecin en raison de troubles causés par cette plante, et les coûts sanitaires liés cette allergie sont estimés à 40,6 millions d’euros.

L’Observatoire des ambroisies a imaginé un scénario fictif estimant les coûts sanitaires en France si toutes les régions étaient autant exposées à l’Ambroisie à feuilles d’armoise : ces coûts s’élèveraient alors à 329 millions d’euros.
Les ambroisies sont également une source de nuisances importantes pour les agriculteurs car elles se développent aux dépens de certaines cultures comme celles du tournesol, du maïs ou du soja.

L’émission de pollen d’ambroisie pouvant démarrer dès la mi-juillet, c’est maintenant qu’il faut agir en participant aux actions de destruction manuelle des plants, en respectant les précautions nécessaires telles que le port de gants et éventuellement de lunettes. Ces actions doivent s’organiser en lien avec les structures impliquées dans la lutte.

Ministère de la Santé - 2018-06-22






Au 1er janvier 2022, l'accès complet à la totalité des services ID.Cité/ ID.Veille sera uniquement réservé aux collectivités et établissements publics abonnés à la licence.

Sans suppléments tarifaires, quel que soient le nombre d'utilisateurs

----

Moteur de recherche

Les articles les plus lus des 7 derniers jours...