// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







TIC - Réseaux - Téléphonie

Actu - Transition vers le très haut débit - L’inadmissible amplificateur de la fracture numérique !

Rédigé par ID CiTé le 27/09/2017


Alors qu’Emmanuel Macron a récemment annoncé de nouveaux investissements pour le très haut débit, l’UFC-Que Choisir rend publique une étude révélant que le déploiement des réseaux de nouvelle génération (fibre optique, câble…), loin d’améliorer la situation des laissés-pour-compte du numérique, creuse les inégalités.


Actu - Transition vers le très haut débit - L’inadmissible amplificateur de la fracture numérique !
Identifiant que le déploiement et les modalités d’exploitation des réseaux en fibre optique risquent de se traduire par une forte hausse des abonnements à Internet, l’UFC-Que Choisir exige des pouvoirs publics un changement de cap pour permettre à tous les consommateurs d’accéder à brève échéance à un Internet financièrement abordable et de qualité.

Au sommaire
- Fracture numérique : 7,5 millions de consommateurs privés d’une connexion de qualité à Internet !
- Plan France très haut débit : une tendance ne permettant pas d’atteindre les objectifs avant… 2035
- Fracture numérique aujourd’hui, factures en hausse demain


Alors que le développement de nouveaux services (dématérialisation des procédures administratives, télémédecine…) nécessite plus que jamais un accès de qualité à Internet à un prix abordable, l’UFC-Que Choisir, compte tenu des constats désolants dressés sur la fracture numérique ainsi que des perspectives alarmantes qu’engendre l’encadrement actuel du déploiement des réseaux FttH, demande :
-    A l’Arcep de mener une analyse prospective sur l’évolution à long terme des tarifs d’accès à l’Internet fixe au regard des coûts de déploiement et d’accès aux réseaux FttH ainsi que de l’évolution du coût d’accès à la boucle locale cuivre (ADSL) ;
-    Au gouvernement, d’orienter en priorité ses financements dans les réseaux de l’Internet fixe dans les zones aujourd’hui dépourvues d’un Internet de qualité, et dans l’attente de l’analyse de l’Arcep, de ne mettre en place aucune mesure de hausse du tarif de la boucle locale en cuivre visant à inciter les consommateurs à souscrire une offre en fibre optique.

UFC Que Choisir - 2017-09-26


 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...