// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






Sécurité civile - Secours

Parl. - Territoires connectés et protection des populations : les élus, inventeurs de solution (Commission - Travaux)

Rédigé par ID CiTé le 21/01/2022



Parl. - Territoires connectés et protection des populations : les élus, inventeurs de solution (Commission - Travaux)
Dans le cadre de leurs compétences locales, les collectivités peuvent tirer un grand profit des outils numériques pour mieux protéger les populations, qu’il s’agisse de la préservation de l’ordre public ou de la gestion des risques naturels.

Deux objectifs ont présidé à cette mission "flash" :
- identifier et analyser quelques 
bonnes pratiques locales dans ces deux champs de l’action publique locale, à la fois en milieu rural et dans les zones urbaines ;
- formuler des 
recommandations visant, d’une part, à encourager et sécuriser ces initiatives numériques locales, d’autre part, à supprimer ou limiter d’éventuelles entraves à leur expression.

Les bonnes pratiques locales en matiere de protection de l’ordre public
Les maires, pivots de la sécurité dans leur commune, sont au cœur du « continuum de sécurité ». Afin d’accomplir au mieux leurs missions de protection de l’ordre public et de prévention de la délinquance, ils peuvent tirer un grand profit du numérique.
 Le rapport fournit 3 exemples :
- les centres de supervision urbains (CSU)
- les drones
« voisins vigilants »


Les bonnes pratiques locales en matiere de sécurité civile et de prévention des risques
Le rapport met en exergue certaines bonnes pratiques locales en matière de prévention des risques.
En premier lieu, le rapport salue quelques actions exemplaires menées par les élus locaux dans la gestion du risque inondation, qui constitue le premier risque naturel en France et concerne plus de 17 millions d’habitants permanents.
En deuxième lieu le rapport cite, s’agissant du risque incendie, l’action du conseil départemental des Bouches du Rhône qui s’est muni, depuis 2014, de drones de seconde génération, dotés de capteurs infrarouges détectant de façon plus précise les départs de feu, constituant un dispositif préventif de surveillance des incendies.

Concernant le risque avalanche, l’exemple des drones utilisés à Val Thorens, le plus grand domaine skiable au monde, démontre la performance du recours à ces aéronefs, dotés de caméras très performantes : l’une est thermique, l’autre est munie d’un zoom grossissant 200 fois
Enfin, le rapport met en avant la possibilité, à travers l’exemple de la commune d’Ajaccio, de mettre en place un dispositif numérique « multirisques ».

Les 5 recommandations
1. Recourir aux nouvelles technologies de manière rigoureuse par un bilan coût/avantages actualisé et public
2. Sensibiliser les élus et le personnel aux enjeux de la cybersécurité
3. Développer les usages numériques en pleine conformité avec le principe de subsidiarité
4. Suivre l’expérimentation du recours aux drones par les services de police municipale
5. Renforcer la coopération entre les collectivités territoriales et les services déconcentrés de l’État dans le domaine de la protection des populations

Le rapport  (
version provisoire)
L'Essentiel

 










Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Les articles les plus lus des 7 derniers jours...