// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






Finances - Fiscalité

RM - Dépôt de fonds des régies dans les agences postales communales

Rédigé par ID CiTé le 07/01/2022



RM - Dépôt de fonds des régies dans les agences postales communales
Depuis le 30 avril 2021, en application de l'article 201  de la loi de finances pour 2019, le dispositif de dépôt des espèces, par les régisseurs des collectivités, auprès du comptable public, a évolué. En effet, à la suite du marché national passé avec la Banque Postale, les régisseurs des collectivités territoriales doivent désormais se présenter à ses guichets.

La facturation de la prestation est prise en charge par l'État en fonction du nombre d'opérations : pour cette raison, les régisseurs sont appelés à ne pas déposer de montants inférieurs à 50 euros. Le dépôt est scellé dans un sac, sans procédure de comptage contradictoire, donc plus rapide.

Le marché de dépôt et de retrait d'espèces des institutionnels publics, tel qu'il a été conclu avec la Banque Postale ne peut s'exécuter que sur les sites habilités. En effet, les agences postales communales ne disposent pas des équipements de sécurité nécessaires et ne sont pas desservies par les transporteurs de fonds.

Toutefois, la direction générale des finances publiques (DGFiP), en concertation avec les élus, travaille actuellement avec La Banque Postale pour adapter la cartographie proposée aux besoins locaux.

Enfin, pour limiter les déplacements des régisseurs pour des dépôts de faibles montants, la DGFiP encourage les élus locaux à créer des régies « multi-activités » de plus grande dimension ou à émettre des titres de recettes permettant aux usagers de payer en ligne. Ainsi, plus de 3 500 bureaux de poste déployés sur le territoire national assurent désormais cette mission qui relevait des 2 751 services comptables implantés dans près de 1 280 communes.

À ce jour, 86 % des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre bénéficient d'au moins un point de dépôt-retrait auprès de La Banque Postale. C'est donc une augmentation très nette des points de dépôt par rapport à la situation antérieure.

Les services propres de la DGFiP sont toujours présents dans 68,5 % des EPCI à fiscalité propre. La DGFiP accueille également du public par l'intermédiaire de permanences dans des tiers lieux et en participant comme partenaire au réseau France Services.

À ce jour, 1 745 structures sont labellisées France services. 2 000 France services devraient être ouvertes d'ici la fin de cette année et 2 500 à la fin de l'année prochaine, garantissant ainsi l'atteinte des objectifs fixés par le Président de la République.

Au final, en intégrant ces autres formes d'accueil, la DGFiP est présente dans 92 % des EPCI à fiscalité propre. Pour ce qui concerne le département de l'Hérault, 71 points de contacts La Banque Postale sont répartis sur 52 communes venant ainsi compléter les 31 services comptables de la DGFiP implantés sur 13 communes.

Sénat - R.M. N° 25117 - 2021-12-30

 










Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Les articles les plus lus des 7 derniers jours...