// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Santé - Hygiène et salubrité publique

Renforcer la préparation à l’épidémie de COVID-19 dans les villes et autres milieux urbains orientations provisoires pour les autorités locales - Les conseils de l'OMS

Rédigé par ID CiTé le 19/08/2020



Renforcer la préparation à l’épidémie de COVID-19 dans les villes et autres milieux urbains orientations provisoires pour les autorités locales - Les conseils de l'OMS
Pour que la riposte au niveau national, régional et mondial soit efficace, les villes et les établissements urbains doivent se préparer à l’arrivée de l’épidémie de COVID-19.

Ces établissements humains sont confrontés à des dynamiques particulières, qui influent sur leur préparation : ils servent de centres d’échange pour les déplacements, présentent un risque plus élevé de propagation des maladies en raison de leur forte densité de population, et beaucoup disposent de vastes réseaux de transports publics.

Chaque sous-population a des besoins socioculturels différents et compte des groupes vulnérables.
Certains vivent dans des logements surpeuplés et insalubres, n’ont pas accès à l’eau potable, aux installations sanitaires et à l’hygiène ; de plus, une proportion importante des personnes vivant dans des établissements informels sont souvent au chômage ou dépendent de l'économie informelle pour survivre. Les villes disposent également de centres de soins médicaux de pointe et jouent un rôle essentiel pour les systèmes de santé à un niveau plus large.

Les autorités locales ont des responsabilités en matière de gouvernance et d’élaboration des politiques et jouent un rôle important tout au long du cycle de gestion des urgences, depuis la préparation opérationnelle jusqu’à la riposte et au relèvement une fois l’épidémie de COVID-19 terminée.

Pour qu’une mesure de santé publique soit efficace, il faut s’assurer de la faisabilité de sa mise en œuvre et qu’elle soit élaborée de manière à favoriser la volonté de s’y conformer.
Les autorités urbaines doivent également adopter les mesures présentées ci-dessous :
• Pour se préparer, adopter une approche coordonnée multisectorielle impliquant l’ensemble du gouvernement et l’ensemble de la société ;
• Promouvoir la coordination et la cohérence des mesures entre les différents niveaux de gouvernance ;
• Identifier les dangers et les vulnérabilités existants ;
• Identifier et protéger de manière équitable les sous-populations vulnérables ;
• Prendre en compte les différents facteurs sociaux et culturels susceptibles d’avoir une interaction avec les problèmes, les normes et les perceptions en matière de santé ;
• Prendre en considération le degré de dépendance à l’égard du secteur informel ou de l’économie informelle ; • Retenir les moyens de communication de l’information les plus appropriés ;
• Assurer la continuité de la fourniture de services essentiels ;
• Veiller à ce que les établissements de santé existants soient préparés à l’épidémie de COVID-19, et identifier et mobiliser des ressources supplémentaires ;
• Garantir un logement adéquat, réduire le risque de devenir sans-abri et anticiper l’émigration et la mobilité ; • Veiller à ce que le maintien du bien-être mental soit dûment pris en compte ;
• Veiller à ce que les mesures soient autant que possible fondées sur des données factuelles solides et tiennent compte de l’impact qu’elles peuvent avoir sur la vie des gens et leurs moyens de subsistance.

Quatre domaines clés sur lesquels les autorités locales des villes et des établissements urbains doivent se concentrer pour assurer la préparation d’une riposte solide à l’épidémie de COVID-19
Outre le plan stratégique de préparation et de riposte à l’épidémie de COVID-19 (1) et la mise à jour de la stratégie COVID-19 (2), il existe quatre domaines clés sur lesquels les autorités locales des villes et des établissements urbains doivent se concentrer pour assurer la préparation d’une riposte solide à l’épidémie de COVID-19 :
• Les plans locaux coordonnés en vue de préparer des ripostes efficaces aux risques et aux impacts sanitaires ;
• La communication relative aux risques et aux crises et la mobilisation de la population afin de favoriser le respect des mesures ;
• Les approches adaptées au contexte en ce qui concerne les mesures de santé publique, notamment l’éloignement physique, l’hygiène des mains et l’hygiène respiratoire
• L’accès aux services de soins de santé pour les patients atteints de COVID 19 et la poursuite des services essentiels.

------------------------------------
Pendant la phase de relèvement qui suit l’épidémie ou entre deux pics épidémiques, les villes et autres établissements urbains doivent se référer aux orientations provisoires sur l’adaptation des mesures de santé publique et des mesures sociales dans le contexte de l’épidémie de COVID-19, et veiller à ce que le retrait des mesures soit conforme aux éléments à prendre en considération décrits, soit équilibré par rapport au risque de résurgence de la maladie, et garantisse que toute augmentation de la propagation de la maladie puisse être détectée rapidement.

Les mesures urgentes prises afin de faire face à l’épidémie de COVID-19 doivent créer les conditions requises pour un renforcement durable des capacités en prévision de la survenue de situations d’urgence sanitaire en même temps que l’épidémie actuelle ou dans le futur.

La collecte de données d’expérience, l’apprentissage et le partage de ces données concernant l’épidémie de COVID-19 contribueront à améliorer la préparation, ce qui devrait permettre de diminuer les risques et les impacts des urgences sanitaires susceptibles de surgir dans le futur.

Organisation mondiale de la Santé - Document complet - 2020-08-18
 








Les articles les plus lus des 7 derniers jours...