// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Environnement - Risques - Catastrophes naturelles

Biodiversité - Le Conseil européen adopte des conclusions en soulignant la nécessité d’éliminer les subventions préjudiciables à la biodiversité

Rédigé par ID CiTé le 20/12/2019



Biodiversité - Le Conseil européen adopte des conclusions en soulignant la nécessité d’éliminer les subventions préjudiciables à la biodiversité
Les États membres de l'UE vont redoubler d'efforts pour protéger les espèces sauvages menacées et les habitats.
Dans les conclusions qu'il a adoptées aujourd'hui, le Conseil réaffirme que l'UE et ses États membres mèneront et intensifieront les efforts pour mettre fin à la perte de biodiversité et restaurer les écosystèmes. Les conclusions fournissent des orientations politiques pour les travaux en vue d’un cadre mondial pour la biodiversité après-2020. Le Conseil invite également la Commission à mettre au point sans tarder une stratégie de l’UE ambitieuse, réaliste et cohérente en matière de biodiversité à l’horizon 2030, qui soit un élément central du pacte vert pour l'Europe.

Les États membres sans exception insistent sur la nécessité de prendre à tous les niveaux des mesures d'urgence à l'échelle mondiale pour mettre un terme à la perte de biodiversité. Le Conseil note avec une profonde inquiétude l'état alarmant de la nature - un million d'espèces environ sont menacées d'extinction - et les graves conséquences de la persistance du changement climatique. Le Conseil souligne qu’il importe que l’UE et ses États membres élaborent et adoptent des stratégies et des plans d’action nationaux en faveur de la biodiversité pour établir le cadre mondial en matière de biodiversité pour l’après-2020.

Le Conseil est déterminé à donner l'exemple et à contribuer résolument à l'adoption d'un cadre mondial ambitieux et réaliste en matière de biodiversité pour l'après-2020 afin de mettre un terme à la perte de biodiversité et de rétablir celle-ci d'ici à 2030. Il est également résolu à prendre en compte la biodiversité dans toutes les politiques pertinentes de l'UE telles que la nouvelle politique agricole commune (PAC). Les États membres soulignent de manière unanime la nécessité d’éliminer les subventions préjudiciables à la biodiversité et de renforcer l’examen de la mise en œuvre et de l’obligation de rendre des comptes en ce qui concerne les politiques, les actions et les engagements en faveur de la nature et de la biodiversité, afin de renforcer les mesures à tous les niveaux.
En outre, le Conseil appelle à ce que la biodiversité soit intégrée pleinement, efficacement et de manière cohérente dans la conception et la mise en œuvre du nouveau cadre financier pluriannuel (CFP) 2021-2027 de l'UE, ainsi que dans les futures politiques telles que la politique commune de la pêche et le plan d'action pour l'économie circulaire. Les États membres accéléreront la transition vers une économie efficace dans l'utilisation des ressources, sûre, circulaire et neutre pour le climat, qui en outre protège et rétablisse la biodiversité et les services écosystémiques.

Les États membres soulignent qu'il est important de rendre les flux financiers nationaux et internationaux, y compris les marchés publics, cohérents avec le cadre mondial en matière de biodiversité pour l'après-2020.

Le Conseil reviendra sur cette question en vue d'adopter un mandat concernant la position de l'UE lors des négociations dans le cadre de la conférence des Nations unies sur la biodiversité (COP 15 de la CDB) qui se tiendra en octobre 2020 à Kunming, en Chine. Cette conférence historique doit se mettre d’accord sur un cadre mondial en matière de biodiversité pour l’après-2020.

Conseil Européen - Décision - 2019-12-19
 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...