// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Démocratie locale - Citoyenneté

Priorités 2021 de la politique d'intégration des étrangers primo-arrivants

Rédigé par ID CiTé le 24/02/2021



Priorités 2021 de la politique d'intégration des étrangers primo-arrivants

L'instruction fixe aux préfets les grandes orientations en matière de politique d'intégration des étrangers primo-arrivants, dont les réfugiés, dans la continuité des décisions prises le 5 juin 2018 par le comité interministériel à l'intégration et le 6 novembre 2019 par le comité interministériel à l'immigration et à l'intégration.

Ces orientations se traduisent localement par la mobilisation des crédits du BOP 104 de manière complémentaire aux actions prévues au titre du contrat d'intégration républicaine en matière de formation linguistique et civique pilotées par l'Office français de l'immigration et de l'intégration. L'instruction réaffirme la priorité de l'intégration par l'emploi, pour laquelle l'expertise locale et l'adaptation territoriale sont déterminantes.

L'activité et l'emploi des femmes ainsi que la valorisation des qualifications et des acquis de l'expérience des étrangers primo-arrivants devront faire l'objet d'actions renforcées.

L'instruction fixe également l'objectif à l'horizon 2022 de proposer à tous les bénéficiaires d'une protection internationale le nécessitant un accompagnement global personnalisé dans leurs parcours intégration et appelle les préfets à veiller à l'accès effectif des étrangers primo-arrivants à leurs droits.

Enfin, la politique territoriale de l'intégration doit être menée dans le cadre d'une gouvernance incluant toutes ses parties prenantes, notamment les collectivités territoriales avec lesquelles les préfets sont incités à consolider les partenariats existants et à en nouer de nouveaux.

CIRCULAIRE - NOR :  INTV2101619J - 2021- 02-17
 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...