// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Démocratie locale - Citoyenneté

Renforcement de la lutte contre les dérives sectaires

Rédigé par ID CiTé le 01/03/2021



Renforcement de la lutte contre les dérives sectaires
140 000 personnes touchées par les dérives sectaires dont 90 000 enfants et de nouveaux phénomènes inquiétants. Face à la recrudescence de dérives sectaires, la ministre déléguée auprès du ministre de l’intérieur chargée de la Citoyenneté, a confié le 12 octobre dernier une mission sur les nouvelles tendances, à l’aune de la crise sanitaire.

Marlène Schiappa renforce la protection des personnes vulnérables en mobilisant l’ensemble des forces contre les violences et l’emprise sectaire :
- Une magistrate est nommée à la tête de la Miviludes, auprès du SG-CIPDR : Hanène Romdhane, magistrate qui dispose d’une excellente connaissance du terrain.
- Un conseil d’orientation de la Miviludes, composé des représentants des ministères, d’experts, de parlementaires et d’associations sera installé prochainement auprès de la ministre : Georges Fenech, la psychiatre Marie-France Hirigoyen, le sociologue Gérald Bronner, la philosophe Cynthia Fleury, Joséphine Cesbron de l’UNADFI, …

- Une circulaire de mobilisation est adressée aux préfets afin de :
1- Sensibiliser et former leurs personnels via les ressources nationales ou associations locales ;
2- Mobiliser les instances locales de pilotage des politiques de sécurité autour de la lutte contre les dérives sectaires (états-majors de sécurité, CLIR, groupe de travail dérives sectaires du conseil départemental de prévention de la délinquance)
3- Systématiser les signalements aux autorités judiciaires (article 40)


Veuillez trouver, ci-joint, l’état des lieux du rapport sur les nouvelles tendances des dérives sectaires (ainsi qu’une synthèse)
Source >> Ministère de l’Intérieur
 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...