// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Environnement - Risques - Catastrophes naturelles

Une canicule aussi sévère mais moins intense qu’en 2019

Rédigé par ID CiTé le 17/08/2020



Une canicule aussi sévère mais moins intense qu’en 2019
Après le pic de chaleur de fin juillet, la vague de chaleur qui s'achève a éprouvé le pays par sa durée relativement longue (8 jours du 6 au 13 août) et ses températures nocturnes élevées.

En termes de chaleur cumulée - aussi appelée sévérité - l'épisode est très proche des vagues de chaleur que la France a connues en juin et juillet 2019, loin derrière 2003 et 2006, et un peu en dessous de l'épisode de l'été 2018.

En revanche, son intensité - la température moyenne de la journée la plus chaude de l'épisode (dimanche 9 août) - est bien inférieure à celle des deux canicules de l'été dernier et reste voisine du niveau atteint lors du pic de fin juillet, avec un peu plus de 27 °C en moyenne sur le territoire.

Au sommaire
- Il a fait très chaud sur les régions de l'Île-de-France aux Hauts-de-France
- Les vagues de chaleur en France depuis 1947
- Et dans le futur ?
- La fréquence des événements devrait doubler d'ici à 2050.

Source >> Météo-France
 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...