// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






Urbanisme et aménagement

Actu - Lutte contre l'artificialisation des sols - Pérennisation du fonds de recyclage des friches

Rédigé par ID CiTé le 09/09/2021



Actu - Lutte contre l'artificialisation des sols - Pérennisation du fonds de recyclage des friches

Mis en place dans le cadre du plan France Relance, le «fonds friches» permet à l’Etat de soutenir financièrement les élus locaux dans des projets de reconversion de sites déjà artificialisés, destinés à accueillir de nouveaux logements, commerces, entreprises et équipements publics.

A l’occasion du discours de clôture de la quatrième rencontre nationale «Action cœur de ville», le Président de la République a annoncé la pérennisation du 
fonds de recyclage des friches  créé dans le cadre du plan France Relance.

Cet engagement permettra de soutenir l’offre de logements et l’activité économique locale des territoires concernés, sans artificialiser de nouvelles terres agricoles ou naturelles. Le déploiement de ce fonds sera poursuivi en coopération étroite avec les élus locaux et les porteurs de projets, afin de les accompagner dans la mise en œuvre des objectifs de lutte contre l’artificialisation votés dans la loi «Climat et résilience», promulguée le mois dernier, et de faciliter les projets de reconversion industrielle.

Cette politique constitue un axe clé de la politique de transition écologique menée par le Gouvernement, l’artificialisation des sols constituant à la fois une menace majeure pour la biodiversité, un élément d’aggravation des inondations et un facteur de renforcement de la dépendance des Français à la voiture du fait de l’étalement urbain.

Cette annonce intervient dans la continuité du doublement du fonds friches annoncé par le Premier ministre en mai dernier, portant son montant à 650 millions d’euros et aboutissant au lancement d’un deuxième appel à projets en juillet. Le 
premier appel à projets  a déjà permis le financement de près de 600 projets partout en France.

MTE >> Communiqué complet

 








 
A compter du 1er janvier 2022,
l'accès complet à la totalité

des services sera réservé
uniquement aux abonnés à
ID.Veille

  
Droits ouverts à la Collectivité ou Ets public ayant souscrit un abonnement

- Licence libre de droits et de diffusion

- Droit de rediffusion interne sans souscription supplémentaire

- Identifiants uniques multi-utilisateurs

- Accès possible sans identifiants, par adresse(s) IP mono-site ou multi-sites

- Bulletins complets quotidiens (début de matinée) et récapitulatifs hebdomadaires

- Bulletins quotidiens téléchargeables

- 58 flux RSS d'informations classées par rubriques métiers

- Archives

- Articles complets accessibles par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)

- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles

- Moteur de recherche

- Pas de publicité

- Une tarification raisonnable, simple et annuelle, sans supplément en cours d'année


Droits réservés à chaque utilisateur
- Inscription individuelle (gestion personnelle des identifiants)
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Sélection d'articles sur un espace personnalisé
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Réception d'un bulletin sur adresse perso ou pro
- Sélection de vos infos "métiers" parmi 50 flux RSS
- Pas de publicité
- Accès gratuit à tous les services
 
Votre collectivité (ou Ets public)
n'est
 pas 
abonnée à ID.Veille
 
Bénéficiez GRATUITEMENT
d'une période d'essai

à l'ensemble des services

 

 
 
 
*Souscripteur: Collectivité territoriale ou établissement public qui souscrit une licence à ID.Veille au profit des Utilisateurs dans le cadre de l'utilisation des sites www.idcite.com  et www.idveille.fr

** Utilisateurs: personnes physiques, élus et membres du personnel du Souscripteur.
L'utilisateur peut utiliser soit les services ID.Veille, soit les services ID.Cité ou les deux en fonction de ses besoins en information, des moyens techniques utilisés et/ou du lieu de travail (télétravail...)


Comment fonctionne
l'abonnement pour une

 licence "libre de droit de diffusion"  
à www.idveille.fr ?