// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Emploi et insertion professionnelle

Au troisième trimestre 2020 l’emploi salarié privé et public rebondit, sans retrouver son niveau d’avant-crise

Rédigé par ID CiTé le 09/12/2020



Au troisième trimestre 2020 l’emploi salarié privé et public rebondit, sans retrouver son niveau d’avant-crise
Entre fin juin et fin septembre 2020, l'emploi salarié rebondit de 1,6 %, soit 401 100 créations nettes d'emplois après −2,7 % (−697 100 emplois) au premier semestre. Il reste ainsi fin septembre 2020 au-dessous de son niveau d'avant-crise, fin 2019 (−295 900, soit -1,2 %), mais il retrouve un niveau comparable à celui de fin 2018.

Avertissements
Dans cette publication, le concept d'emploi se réfère aux critères du bureau international du travail (BIT). Sont comprises dans l'emploi à la fois les personnes ayant travaillé au moins une heure rémunérée pendant une période donnée, mais également les personnes en emploi n’ayant pas travaillé pour certaines raisons (en particulier celles en chômage partiel et en arrêt maladie). Pendant la crise sanitaire qui a commencé au premier trimestre, un nombre inédit de salariés se sont trouvés en situation de chômage partiel ou d'arrêt-maladie (y compris pour garde d'enfant) : ces personnes sont bien considérées comme en emploi.

Sommaire
- Au troisième trimestre 2020, 401 100 créations nettes d’emplois salariés : 312 400 dans le privé et 88 700 dans le public
- L’emploi intérimaire augmente fortement pour le deuxième trimestre consécutif, après la chute inédite du premier trimestre 2020
- L’emploi augmente dans la plupart des secteurs
- L’emploi dans les services non marchands rebondit nettement au troisième trimestre : +1,4 % soit +112 800 emplois
INSEE - INFORMATIONS RAPIDES No 313







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...