// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Propreté - Déchets

Le gouvernement soutient la mobilisation et la transformation de la filière "Transformation et valorisation des déchets"

Rédigé par ID CiTé le 04/11/2020



Le gouvernement soutient la mobilisation et la transformation de la filière "Transformation et valorisation des déchets"
Conformément aux objectifs de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire du 10 février 2020 et aux propositions de la Convention citoyenne pour le climat, le Gouvernement est pleinement mobilisé, notamment via le plan "France Relance", pour aider  les entreprises de la filière de transformation et de valorisation des déchets à réduire leur impact environnemental. Dans cette perspective, les ministres ont annoncé aujourd’hui :

Le renforcement des bonus à l’incorporation de plastique recyclé dans les emballages :
Le nouveau cahier des charges 2021 de la filière pollueur-payeur pour les emballages ménagers va renforcer les bonus à l'incorporation de plastique recyclé dans les emballages. Il demandera aussi aux éco-organismes de proposer une gamme standard d'emballages réemployables pour les produits frais et les boissons d’ici la fin 2021.

La mobilisation des mesures "économie circulaire" du plan "France Relance" pour accélérer la transformation du secteur :
Dotées de 500 millions d’euros sur deux ans, ces actions visent à soutenir les investissements de développement du réemploi et du recyclage et de modernisation des moyens de collecte, de tri et de valorisation des déchets.

L’ouverture de la concertation des parties prenantes concernant un décret qui fixe d’ambitieux objectifs de réduction, de réemploi et de recyclage pour les emballages plastiques :
- un objectif de 20% de réduction des emballages plastiques à usage unique d'ici fin 2025, dont minimum la moitié obtenue par recours au réemploi et à la réutilisation ;
- un objectif de 100% de réduction des emballages plastiques à usage unique "inutiles" d'ici fin 2025, c’est-à-dire ceux n’ayant pas de fonction technique clairement identifiée de protection sanitaire, d’intégrité des produits, de transport ou de support d’information règlementaire ;
- l’objectif que 100% des emballages en plastique à usage unique mis sur le marché disposent d'une filière de recyclage opérationnelle au 1er janvier 2025, ne perturbent ni les chaînes de tri, ni de recyclage, et ne comportent pas des substances ou éléments susceptibles de compromettre l’utilisation du matériau recyclé, pour tendre vers l’objectif de 100% de recyclé.

L’ensemble de ces mesures, qui mobilisent les pouvoirs publics aux côtés des acteurs de la filière, viennent  soutenir l’action quotidienne des agents du service public et des salariés du secteur privé, qui font preuve d’un engagement et d’un professionnalisme remarquables depuis le début de la crise sanitaire : leurs métiers contribuent à la santé et à la salubrité publiques aussi bien qu’à l’approvisionnement du pays en matières issues du recyclage.

Leur sens des responsabilités contribue ainsi à la continuité de la vie de la Nation. Les ministres ont adressé au nom du Gouvernement un message d’encouragement aux représentants des employeurs et des salariés réunis au sein du CSF.

MTE - 
Communiqué complet
2020-11-04
 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...