// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales



Fin 2021, ID.Cité stoppera sa version gratuite


Si votre collectivité ou établissement public n’est pas abonné à la licence, et que vous avez uniquement accès à la version simplifiée, testez la totalité des services, GRATUITEMENT et sans ENGAGEMENT contractuel ou financier

Vous ne savez pas si
votre collectivité ou établissement public est abonné..., contactez-nous par mail
abonnements@idveille.fr




Pour tout renseignement complémentaire
abonnements@idveille.fr
Tél. 09.75.73.53.90






Enfance - Jeunesse

Parl. / Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) - Les sénateurs s'opposent à la spécialisation stricte proposée par la Cour des comptes, susceptible d'entraîner des ruptures dans le suivi

Rédigé par ID CiTé le 26/01/2015



> Rapport d'information 
Réunie le 14 janvier 2015, la commission des finances, dont la présidente est Michèle ANDRÉ (Soc - Puy-de-Dôme) et le rapporteur général Albéric de MONTGOLFIER (UMP - Eure-et-Loir), publie un rapport d’information du rapporteur spécial de la mission "Justice" Antoine LEFÈVRE (UMP - Aisne), à la suite de la remise par la Cour des comptes d’une enquête sur la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), en application de l’article 58 2° de la LOLF. 
Le rapport de la Cour des comptes et l’audition organisée le 14 janvier 2015 par la commission des finances soulignent les nets progrès réalisés par la protection judiciaire de la jeunesse s’agissant en particulier de son organisation et ce malgré une importante réduction de ses effectifs (- 6 %) entre 2008 et 2012.
Afin de poursuivre la modernisation de la PJJ, plusieurs pistes d’amélioration doivent être suivies, notamment s’agissant du suivi des coûts et de la convergence tarifaire entre les établissements, ainsi que du renforcement des outils d’analyse de la performance et d’évaluation de la politique publique.
Cependant, la délicate question de la répartition des compétences entre la protection judiciaire de la jeunesse et les départements reste pendante. En effet, la proposition de la Cour des comptes de "parachever le partage des compétences (…) en supprimant tout fondement juridique à l’intervention [de la PJJ] en assistance éducative (hors investigation)", pourrait créer une rupture dans le suivi d’un jeune faisant l’objet d’une mesure pénale, puis d’une mesure civile. Le rapporteur spécial, Antoine LEFÈVRE, y est donc défavorable.
De plus, la Cour des comptes n’a pas abordé le sujet de la prise en charge des mineurs isolés étrangers, qui constitue une charge financière importante pour les conseils généraux et appelle une réponse urgente.
Sénat - Commission - 2015-01-21
http://www.senat.fr/presse/cp20150121.html
La protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) : poursuivre la modernisation - Rapport d'information n° 217
Sénat - Rapport 
http://www.senat.fr/rap/r14-217/r14-217_mono.html
La direction de la protection judiciaire de la jeunesse
Ministère de la justice - -Portail PJJ







Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Au 1er janvier 2022, l'accès complet à la totalité des services ID.Cité/ ID.Veille sera uniquement réservé aux collectivités et établissements publics abonnés à la licence.

Sans suppléments tarifaires, quel que soient le nombre d'utilisateurs

----

Les articles les plus lus des 7 derniers jours...