// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Voirie, infrastructures et réseaux

Voirie - Mutualisation entre les services voirie des collectivités ?

Rédigé par ID CiTé le 22/01/2021



Voirie - Mutualisation entre les services voirie des collectivités ?
L'honorable parlementaire souhaite savoir s'il est envisagé de modifier les dispositions du CGCT afin de rendre possible la mutualisation des services de voirie d'un département avec une commune ou une intercommunalité. Plusieurs dispositions du CGCT permettent déjà au département d'intervenir au soutien de la compétence voirie exercée par les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) ou les communes.

Ainsi, l'article L. 3232-1-1 du CGCT permet, sous certaines conditions, au département de mettre à disposition notamment de communes considérées comme rurales ou situées en zone de montagne et de certains EPCI une assistance technique en matière de voirie.

De même, les EPCI à fiscalité propre peuvent confier à une collectivité territoriale, telle qu'un département, la création ou la gestion de certains équipements ou services dans le cadre d'une prestation de service (articles L. 5214-16-1, L. 5215-27, L. 5216-7-1, L. 5217-7 et L. 5211-56 du CGCT).

Il n'est pas actuellement prévu d'élargir les modes de mutualisation entre un département et une commune ou entre un département et un EPCI. En effet, les EPCI à fiscalité propre ont tous la possibilité d'exercer la compétence voirie à titre facultatif en lieu et place de leurs communes membres, ce qui permet un renforcement de la coopération intercommunale. La multiplication des formes de coopération directe entre communes et départements risquerait de se faire au détriment de l'échelon intercommunal.

Les mises à disposition de services prévues à l'article L. 5211-4-1 sont limitées aux relations entre les EPCI à fiscalité propre et leurs communes membres et réciproquement, dans le cadre du transfert d'une ou plusieurs compétences. En effet, ces mises à disposition visent soit à faciliter l'exercice des compétences conservées par les communes, soit à faciliter l'exercice des compétences transférées par les communes à l'EPCI. Il en est de même pour les services communs existants entre les EPCI à fiscalité propre et les communes membres. Par conséquent, les nombreux dispositifs existants, rappelés ci-dessus, semblent adoptés et suffisants.

Sénat - R.M. N° 12749 - 2021-01-14

 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...