// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Démocratie locale - Citoyenneté

Actu - L’analyse des flux migratoires entre la France et l’étranger entre 2006 et 2015

Rédigé par ID CiTé le 07/03/2017


En 2013, le solde migratoire de la France s’établit à + 100 000 personnes. Les départs vers l’étranger des personnes nées en France sont plus nombreux que leurs retours. Leur solde migratoire est ainsi négatif (- 116 000 personnes). À l’inverse, ce solde est positif pour les immigrés (+ 204 000), les arrivées étant supérieures aux départs.


De 2006 à 2011, le solde migratoire a diminué (+ 112 000 en 2006 et + 30 000 en 2011), puis s’est accru jusqu’en 2013. Entre 2013 et 2015, les arrivées continuent d’augmenter aussi bien pour les personnes nées en France que pour les immigrés.

Sommaire

- 100 000 entrées de plus que de sorties en France en 2013
- Un quart des personnes arrivant en France en 2013 y sont nées
- Le solde migratoire augmente de 2011 à 2013 surtout du fait de la diminution des sorties
- L’estimation des soldes migratoires, des flux d’entrée et de sortie par catégorie de population


INSEE - 2017-03-03







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...