Menu

// ID CiTé
Information, Documentation, Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Environnement - Risques - Catastrophes naturelles

Actu - Paquet solidarité climatique - Quatre mesures écologiques et solidaires

Mis en ligne par ID CiTé le 20/09/2017


Prime à la casse étendue, chèque énergie, crédit d’impôt transformé en prime et coup de pouce pour changer de chaudière. Les premières mesures concrètes du plan climat, pensées pour accompagner les plus modestes.


Actu - Paquet solidarité climatique - Quatre mesures écologiques et solidaires
Prime à la conversion des véhicules 
En 2018, tous ceux qui veulent passer à l’électrique ou changer un vieux véhicule polluant pour une voiture neuve ou d’occasion récente émettant moins de 130 gCO2/km obtiendront un soutien du Gouvernement pour lutter contre la pollution de l’air. 
La prime à la conversion bénéficie aux propriétaires de véhicules essence immatriculé pour la première fois avant 1997 ou diesel avant 2001, étendu à 2006 (diesel uniquement) pour les ménages non imposables, qui achètent une voiture neuve ou d’occasion plus récente et affichant une vignette Crit’air 0 (électrique), 1 et 2. 
Nouveauté du dispositif 2018, cette prime est doublée, pour les ménages non imposables puisqu’elle passe de 1 000 € à 2 000 € et elle est généralisée à hauteur de 1 000 € (contre 0 euros en 2017) pour tous les Français…

Le chèque énergie généralisé. 
En 2018, le "chèque énergie" permettra d’aider 4 millions de ménages aux revenus modestes (en fonction de leur revenu fiscal de référence, jusqu’à 7 700 € pour une personne seule, jusqu’à 16 100 € pour un couple avec deux enfants) à payer leurs factures d’énergie, que ce soit pour le gaz, l’électricité, le fioul ou le bois, ainsi que des travaux de rénovation énergétique pour un montant moyen annuel de 150€ par ménage en 2018. 
Le chèque énergie sera attribué automatiquement au bénéficiaire selon un barème pouvant aller de 48 à 227 € en fonction de leur situation de revenu et de famille. Un simulateur en ligne permet à tous les bénéficiaires de calculer le montant exact de leur prime en fonction de leur situation :www.chequeenergie.gouv.fr   
Ce dispositif doit permettre de lutter contre la précarité énergétique et met en cohérence l’accompagnement du Gouvernement auprès des plus modestes en parallèle de la progression du prix du carbone. 

Travaux d’isolation : évolution des crédits d’impôts. 
La prorogation du crédit d’impôt d’un an jusqu’au 31 décembre 2018 sera actée dans le projet de loi de finances pour maintenir un système d’aide à la rénovation énergétique dans l’attente de la mise en place opérationnelle de la prime envisagée au 1er janvier 2019. 
Par ailleurs, le dispositif fiscal doit être concentré sur les meilleurs effets leviers et le meilleur rapport coût-bénéfice. Le crédit d’impôt pour les fenêtres, portes d’entrée et volets isolants est à ce titre d’une moindre efficience et suscite des effets d’aubaine car les économies d’énergie sont faibles et l’attrait pour ces travaux porte davantage sur l’isolation phonique et le confort (voire la sécurité pour les portes blindées). 
Par souci de cohérence écologique, il a été décidé de concentrer le CITE sur les travaux les plus efficaces en économie d’énergie (comme l’isolation des combles ou le changement de chaudière). 
Enfin, en matière de renouvellement des moyens de chauffage et de fourniture d’eau chaude sanitaire, le CITE sera recentré vers la chaleur renouvelable (bois, biomasse, géothermie, pompe à chaleur, solaire thermique, réseau de chaleur) et les chaudières gaz à condensation. 
Autres nouveautés :
 - le CITE intègrera les frais d’audit et d’accompagnement afin de généraliser l’accès au conseil indispensable pour réduire la précarité énergétique 
- il intégrera aussi désormais les coûts pour des prestations de raccordement aux réseaux de chaleur, ce qui permettra de soutenir le développement de la chaleur renouvelable collective. 

Les "certificats d’économie énergie". 
Le coup de pouce sera sensiblement réorienté et renforcé pour faire bénéficier d’une aide importante les ménages modestes et très modestes qui se débarrassent d’une vieille chaudière au fioul pour passer à une chaudière plus performante utilisant des énergies renouvelables (chaudière bois ou biomasse, pompe à chaleur air/eau). 
Dans ce cas, la prime s’élève à : 
- 3 000 € pour les ménages en grande précarité, c’est-à-dire les ménages très modestes au sens de l’ANAH ; 
- 2 000 € pour les ménages en situation de précarité, à savoir les ménages modestes au sens de l’ANAH. 
Au total, cette prime pourrait toucher chaque année 25 000 ménages et représenter une aide de 60 millions d’euros pour les ménages aux revenus modestes et très modestes. 
MTES - 2017-09-19

Le plan Hulot, "quatre mesures écologiques et solidaires"

Libération/Coralie Schaub - 2017-09-17


 




^
Cliquez ci-dessus et recevez votre veille juridique et professionnelle, tous les jours, directement dans votre boîte mail



Les articles les plus lus des 7 derniers jours...

Rubriques détaillées

Organisation et gestion communale
  
Commune - Assemblée locale - Elus 
Coopération intercommunale 
Démocratie locale 
Services publics 
Etat civil - Recensement - Elections 
Funéraire - Cimetière et concessions 
Finances - Fiscalité 
Marchés publics - DSP - Achats 
Affaires juridiques - Assurances 
TIC - Réseaux - Téléphonie 
Communication 


Interventions techniques - Déchets - Eau - Assainissement 
Bâtiments - Equipements sportifs et culturels 
Voirie, infrastructures et réseaux 
Mobilier urbain - Eclairage public 
Espaces verts 
Ateliers - Véhicules - Matériel 
Eau - Assainissement 


Aménagement - Développement durable 
Aménagement du territoire 
Politique de la ville 
Domaines public et privé - Forêts 
Urbanisme et aménagement 
Habitat - Logement - Gens du voyage 
Transports - Déplacements urbains - Circulation 
Environnement - Risques - Catastrophes naturelles 
Energies 


Economie - Emploi - Formation 
Action économique et développement local 
Entreprises publiques locales - SEM 
Emploi et insertion professionnelle 
Formation professionnelle 


Action sociale - Santé - Personnes âgées 
Action sociale 
Santé - Hygiène et salubrité publique 
Personnes âgées

Enfance - Jeunesse - Education 
Enfance - Jeunesse 
Education - Transports scolaires 
Restauration scolaire 
Accueil périscolaire - Accueils de loisirs 


Culture - Loisirs - Tourisme - Sports 
Culture - Loisirs - Patrimoine 
Vie associative 
Tourisme 
Sports - Equipements sportifs - Manifestations sportives 


Sécurité locale - Secours 
Sécurité locale - Police municipale 
Sécurité civile - Secours 


Régions - Départements - Outre-Mer 
Régions 
Départements 
Outre-Mer 


Gouvernement - Parlement 
Gouvernement 
Parlement 


Europe - International 
Institutions européennes 
Action internationale - Aide au développement