// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales



Fin 2021, ID.Cité stoppera sa version gratuite


1- Si votre collectivité ou établissement public est abonné à la licence libre de droits d'utilisation et de diffusion, vous connaissez déjà les services qui sont proposés pour un abonnement à un coût très abordable et sans suppléments quel que soit le nombre d’utilisateurs.

2- Si votre collectivité ou établissement public n’est pas abonné à la licence, et que vous aviez uniquement accès à la version simplifiée, vous aurez l’occasion de tester la totalité des services, GRATUITEMENT et sans ENGAGEMENT contractuel ou financier

3 - Vous ne savez pas si
votre collectivité ou établissement public est abonné..., contactez-nous par mail
abonnements@idveille.fr




Nous restons à votre écoute pour tout renseignement complémentaire
abonnements@idveille.fr
Tél. 09.75.73.53.90

Merci de votre compréhension

Serge Sentubéry
Gérant / Directeur de publication






Enfance - Jeunesse

Attentes et contraintes des parents déterminent le mode d’accueil de l’enfant

Rédigé par ID CiTé le 09/10/2020



Attentes et contraintes des parents déterminent le mode d’accueil de l’enfant
Les déterminants actuels du choix du mode d’accueil sont mal connus. Afin de mieux comprendre comment les besoins et contraintes des familles les conduisent à recourir une solution d’accueil particulière, la Caisse nationale des Allocations familiales (Cnaf) a mené une enquête auprès de parents de jeunes enfants.

Les attentes des parents ne sont pas les mêmes selon le mode d’accueil retenu.
La crèche est davantage utilisée par les familles soucieuses de ce que l’accueil propose de nombreuses activités alors que le recours à l’assistante maternelle est plus élevé parmi les familles accordant de l’importance à une relation affective avec une personne de référence. L’envie de s’occuper soi-même de son enfant est également une raison qui conduit l’un des parents à être le seul mode d’accueil de son enfant.

En dehors de ces critères concernant les attentes pour l’enfant, le recours à l’un ou l’autre de ces modes d’accueil diffèrent selon les revenus et le statut d’emploi des parents : toutes choses égales par ailleurs, les familles modestes bi-actives à temps plein recourent moins à la crèche que les familles bi-actives avec des revenus élevés.

Les familles monoparentales recourent moins aux assistantes maternelles que ces familles, qu'elles soient en activité ou non.

CNAF - L’e-ssentiel N° 192 - Octobre 2020
 






Au 1er janvier 2022, l'accès complet à la totalité des services ID.Cité/ ID.Veille sera uniquement réservé aux collectivités et établissements publics abonnés à la licence.

Sans suppléments tarifaires, quel que soient le nombre d'utilisateurs

----

Moteur de recherche

Les articles les plus lus des 7 derniers jours...