// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







TIC - Réseaux - Téléphonie

Découverte majeure : la fibre optique résiste bien à la Covid-19

Rédigé par ID CiTé le 10/09/2020



Découverte majeure : la fibre optique résiste bien à la Covid-19
Extrait du communiqué "… l'Avicca note avec satisfaction la poursuite de l'accélération des déploiements en zone AMII. Quand bien même cette accélération semble moins forte que par le passé, elle permet aux deux opérateurs concernés de se rapprocher un peu plus du respect de leurs engagements.
- Ce constat vaut plus particulièrement pour Orange, qui a produit 90 000 prises de plus qu'au deuxième trimestre 2019.
- SFR a en revanche reculé pour le troisième trimestre consécutif, mais le recul a été paradoxalement moins prononcé en ce deuxième trimestre 2020 (- 43000 prises entre le T3 2019 et le T4 2019, - 29000 entre le T4 2019 et le T1 2020, - 18000 entre le T1 2020 et le T2 2020).

En dépit de ces bons résultats pour Orange et du "ralentissement du ralentissement" pour SFR, les engagements des deux opérateurs à fin 2020 semblent toujours hors d'atteinte. Aussi, l'Avicca sera particulièrement attentive aux efforts des opérateurs pour respecter leurs engagements.

S'agissant des RIP, ceux-ci ne sont pas en reste : bien qu'en deçà du record absolu du T4 2019, les RIP ont enregistré 435 000 nouvelles prises raccordables, soient tout de même 72 000 prises de plus que les 363 000 du premier trimestre. En équivalent prises zone d'initiative privée (une prise en zone RIP consomme au moins autant de linéaire et de ressources que 3 prises en zone d'initiative privée), cela représente plus 1 305 000 prises nouvelles... Si Axione réalise un bon trimestre (+ 75 000 prises) et franchi la barre du million de prises FttH déployées, il perd pour la première fois depuis longtemps sa place de premier opérateur RIP, dépassé par Orange (+ 140 000 prises), Altitude (+ 87 000 prises) et SFR (+ 83 000 prises). Et à nouveau, on note sans surprise que la mutualisation des prises déployées en zone RIP y reste, malgré une accélération là aussi notable, considérablement inférieure à celle de la zone d'initiative privée.

Ces bons chiffres laissent augurer d'une fin d'année 2020 bien meilleure que prévue.
Pour autant la crise n'est pas terminée, la Covid 19 a bien eu un impact négatif sur le rythme d'accélération des déploiements, et l'Avicca apporte tout son soutien à la filière afin qu'elle retrouve au plus vite ses pleines capacités.

Dans l'attente de réfutabilité - ou non - de notre découverte scientifique majeure à l'occasion de la publication des statistiques du troisième trimestre, ceux qui pourraient être tentés, ici ou là, de mettre l'intégralité de leurs retards contractuels - voire leurs hausses brutales de coûts de déploiement - sur le dos du virus, devraient songer d'urgence à réviser leur protocole afin d'éviter d'éventuels effets secondaires...


Avicca - Communiqué complet - 2020-09-09
 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...