// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales



Fin 2021, ID.Cité stoppera sa version gratuite


1- Si votre collectivité ou établissement public est abonné à la licence libre de droits d'utilisation et de diffusion, vous connaissez déjà les services qui sont proposés pour un abonnement à un coût très abordable et sans suppléments quel que soit le nombre d’utilisateurs.

2- Si votre collectivité ou établissement public n’est pas abonné à la licence, et que vous aviez uniquement accès à la version simplifiée, vous aurez l’occasion de tester la totalité des services, GRATUITEMENT et sans ENGAGEMENT contractuel ou financier

3 - Vous ne savez pas si
votre collectivité ou établissement public est abonné..., contactez-nous par mail
abonnements@idveille.fr




Nous restons à votre écoute pour tout renseignement complémentaire
abonnements@idveille.fr
Tél. 09.75.73.53.90

Merci de votre compréhension

Serge Sentubéry
Gérant / Directeur de publication






Espaces verts

Doc. / Espace public - Conception et gestion écologique des cimetières

Rédigé par ID CiTé le 13/03/2015



L’usage des pesticides dans les cimetières, identifiés comme espaces à contraintes par les gestionnaires, participe à la pollution urbaine. Si la réglementation actuelle oblige déjà les collectivités à réduire fortement l’usage de produits chimiques dans ces espaces, elle est peu ou pas appliquée. Le passage à une gestion écologique et différenciée est la seule voie possible pour respecter la loi.
Depuis 2011, Natureparif établit l’état des lieux de l’usage des pesticides par les collectivités franciliennes sur les espaces dont elles ont la gestion directe ou indirecte (voirie, espaces verts, terrains de sports et cimetières). Avec plus de 1600 cimetières en Île-deFrance, ceux-ci représentent une superficie d’environ 20 km² soit 0,2 % du territoire régional
L’indicateur "zéro pesticide", publié en avril 2014, montre que 72 % des communes renseignées utilisent encore des pesticides dans leur cimetière alors que pour les espaces verts, seules 17 % déclarent encore en utiliser.
Ce constat confirme que si la gestion écologique des espaces verts s’affirme dans les parcs et jardins publics, elle reste difficile à appliquer dans les cimetières du fait de la perception des familles vis-à-vis du lieu, mais aussi au regard d’une mauvaise conception au départ, souvent trop minérale…
Natureparif - Mars 2015






Au 1er janvier 2022, l'accès complet à la totalité des services ID.Cité/ ID.Veille sera uniquement réservé aux collectivités et établissements publics abonnés à la licence.

Sans suppléments tarifaires, quel que soient le nombre d'utilisateurs

----

Moteur de recherche

Les articles les plus lus des 7 derniers jours...