// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






Action économique - Dév. local

Doc. / Panorama de l'économie sociale et solidaire en France en 2015 - Le cap des deux millions de salariés en équivalent temps plein est franchi

Rédigé par ID CiTé le 30/10/2015




Ce Panorama de l’ESS (4e édition), réalisé par l’Observatoire national de l’ESS, synthétise les principales données permettant à tous les publics -citoyen(ne)s, élu(e)s, parlementaires, dirigeant(e)s, salarié(e)s, médias... - de mieux connaître les spécificités et la dynamique de ce champ.

L'essentiel de l'ESS
- 221 325 établissements employeurs et 2 370 301 salariés. 
- la part des emplois de l’ESS dans l’ensemble de l’économie passe de 10,3 % à 10,5 %.
- l’emploi s’est maintenu et a même augmenté sur la période 2008- 2013 : + 0,8 % dans l’ESS, contre - 0,2 % dans le reste de l’économie.
- les associations restent les premiers employeurs de l’ESS (78 % des emplois), suivies des coopératives (13 %) ; 
- les mutuelles et fondations, qui comptent le moins d’établissements, voient leur poids dans l’emploi s’accroître régulièrement depuis 2010.
- les trois quarts des établissements de l’ESS comptent moins de 10 salariés,
- les établissements de plus de 10 salariés concentrent près de 85 % des emplois. 
- comparée au reste de l’économie privée, l’ESS compte relativement plus d’établissements de taille moyenne et moins de micro et petits établissements. Les établissements comptant plus de 250 salariés (coopératives et associations, notamment du médico-social et de l’éducation populaire) sont relativement peu nombreux, mais emploient plus de 12 % des salariés de l’ESS.
- le rythme de création d’entreprises s’établit en moyenne sur la période 1991- 2011 à plus de 3 600 par an. Les associations restent pour l’ESS le champ le plus dynamique, tous secteurs confondus. 
- les groupements d’employeurs se sont particulièrement développés (plus de 2 000 créations entre 2002 et 2012), ainsi que les coopératives de production (Scop, Scic et CAE) avec près de 1 000 créations sur la même période ; les coopératives agricoles et les coopératives artisanales se distinguent également.

Cinq secteurs d’activité principaux concentrent la majorité des salariés de l’ESS
- Action sociale : cohésion, soin et lien social
- Sport et loisirs : un dense tissu associatif
- Activités financières et d’assurances : le poids des mutuelles et des coopératives
- Arts et spectacles : la diversité culturelle dans les territoires
- ESS et enseignement : une présence multiforme

Observatoire national de l’ESS - 2015-10-27

Le Mois de l’ESS, l’économie qui a du sens !
http://www.lemois-ess.org/accueil/p1.html










Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Les articles les plus lus des 7 derniers jours...