// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Politique de la ville

La ville idéale des millenials - Un espace hostile pour ses habitants ?

Rédigé par ID CiTé le 27/01/2021



La ville idéale des millenials - Un espace hostile pour ses habitants ?
Pour les Millennials, la ville est principalement difficile à vivre sous trois aspects :
- Le coût de vie (54%) qui se traduit souvent par un accès au logement difficile
- L’insécurité (47%)
- La pollution (47%) et aussi plus spécifiquement le bruit, les nuisances sonores (44%)

L’aspiration des Millennials à changer la ville s’incarne avant tout dans l’intention de redonner une dimension humaine à la ville : plus de proximité, plus de convivialité et un environnement plus sain.
Pour les Millennials, ce que devrait privilégier la ville c’est en premier lieu la nature (espaces verts, végétalisation, etc. à 48%). Cette ville idéale doit aussi faire sa place à l’humain en privilégiant à la fois sa sécurité (36%) et sa sociabilité, avec une mise en avant des activités en cœur de ville (30%) et des lieux de convivialité (25%) ainsi qu’une plus grande proximité des espaces, en rapprochant les lieux de logements/travail/de loisirs culturels et sportifs et convivialité (20%).

Leurs priorités pour changer la ville sont multiples. Elles touchent à la fois son économie générale, son organisation et son accessibilité. Plus de respect de l’environnement (44%) et d’économie d’énergie (24%), plus de sécurité (36%), plus de facilité à trouver un logement (29%) et aussi plus d’accès aux loisirs (20%), de lieux de partage et de convivialité (18%), de culture (14%).

Au final, loin des images repoussoir souvent véhiculées d’une ville ruche, centrée sur l’économie, bruyante et polluante, les Millennials rêvent une ville reconciliée, tant avec ses habitants qu’avec l’environnement et ses activités.
Dans cet esprit, pouvoir, dans un même espace, travailler, se cultiver, partager des moments de convivialité, faire du sport, faire ses achats divers permettrait de promouvoir, selon eux, avant tout l’inclusion, en favorisant la qualité de vie de tous quel que soit l’âge (46%), la convivialité (45%) mais aussi en garantissant une activité commerciale (37%) et culturelle dynamique (35%).

Bordeaux, Aix en Provence, Lyon, ou encore Annecy et Montpellier sont les villes que souhaiteraient le plus habiter les Millenials
Parmi les 50 villes Française réunissant le plus d’habitants, les Millenials privilégient Bordeaux (18%), Aix-en-Provence (15%) et Lyon (13%).

La réappropriation de la ville par ses habitants est pour les Millennials une priorité, dans une ville réconciliée, apaisée et accessible à tous, une ville redevenue conviviale pour tous et davantage tournée vers la nature. Une ville qui garde aussi une activité forte, pas une ville musée mais une ville à vivre, qui facilite le maintien ou la création de liens entre ses habitants.

BVA >> Etude complète
Sondage réalisé du 06.01.2021 au 13.01.2021

NDLR / Les Millennials, communément appelés la Génération Y, sont les personnes nées dans les années 1980 et le début des années 1990.







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...