// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






Personnes agées

Soutien aux associations intermédiaires en renfort des EHPAD

Rédigé par ID CiTé le 01/12/2020



Soutien aux associations intermédiaires en renfort des EHPAD
Brigitte Klinkert, ministre déléguée chargée de l’Insertion, et Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargée de l’Autonomie, portent la volonté commune d’apporter des solutions concrètes aux situations de tension sur les effectifs rencontrées dans les Ehpad.

L’engagement des personnels des Ehpad, et des établissements médico-sociaux plus globalement, est mis à rude épreuve par la crise sanitaire : fatigue, absentéisme, difficultés de remplacement, hausse des besoins, etc.
De façon complémentaire à la gamme de solutions mises en place par le ministère délégué à l’autonomie, le ministère délégué à l’Insertion propose une solution supplémentaire avec les associations intermédiaires (AI) en facilitant la mise à disposition de leurs personnels auprès des Ehpad.

Avec un cœur de métier sur l’aide à domicile et à la personne, les 700 structures et près de 60.000 salariés concernés sont en capacité d’intervenir sur une large variété d’activités permettant de soulager et soutenir le fonctionnement des Ehpad : désinfection et entretien des locaux, restauration (cuisine, plonge, portage de repas…), lingerie, etc. (cf. illustrations ci-après).

Les consultations menées auprès des réseaux d’associations intermédiaires (Coorace et Unai en particulier) ainsi qu’auprès des fédérations professionnelles du grand âge ont permis de confirmer la pertinence de cette solution complémentaire.

Pour encourager et soutenir ces rapprochements, la ministre déléguée à l’insertion a souhaité apporter un soutien financier exceptionnel "solidarité AI en Ehpad" par un système de bonification pour chaque heure de mise à disposition effectuée par une AI en Ehpad, à compter du 1er décembre 2020 et pour une période de trois mois (jusqu’au 28 février 2021).

L’ambition est de soutenir ainsi la mise à disposition de plusieurs centaines d’équivalents temps plein chaque mois auprès des Ehpad. Dès aujourd’hui les AI sont ainsi invitées à solliciter les Ehpad afin de construire de nouvelles collaborations efficaces et utiles pour répondre aux besoins immédiats.

Cette initiative conjointe en faveur de l’intervention des AI en Ehpad est à a fois une réponse conjoncturelle à la crise actuelle, et une façon d’évoluer vers un partenariat durable entre ces structures compte tenu de la vocation des AI de préparer la main d’œuvre dont ont besoin ces établissements à plus long terme. Le Plan d’investissement dans les compétences du gouvernement constitue un outil essentiel en ce sens (PIC IAE) pour soutenir par exemple des actions de validation des acquis de l’expérience (VAE) ou d’accès à la qualification.


Ministère de la Santé - Communiqué complet
 










Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Les articles les plus lus des 7 derniers jours...