// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






Aménagement du territoire

Actu - Accès du public aux espèces - fin 2020, la diminution du nombre de DAB est concentrée sur les communes les plus peuplées et les mieux équipées.

Rédigé par ID CiTé le 19/07/2021



Actu - Accès du public aux espèces - fin 2020, la diminution du nombre de DAB est concentrée sur les communes les plus peuplées et les mieux équipées.
L’accessibilité aux espèces constitue l’un des cinq piliers de la politique nationale de gestion des espèces. Cette actualisation confirme le maintien d’une très bonne accessibilité aux espèces sur le territoire, par le biais du réseau d’automates et des points de distribution d’espèces privatifs (relais commerçants et assimilés, ouverts aux clients d’un seul réseau).

Si on reprend, par exemple, l’indicateur d’accessibilité relatif à la proportion de la population située à moins de 10 minutes (en temps de trajet en voiture) du point d’accès le plus proche (distributeur de billets ou point d’accès privatif), on obtient une part de 99,3% à fin 2020, contre 99,4% à fin 2019.

Concernant les nombres de distributeurs et de points privatifs, à fin 2020, la France métropolitaine compte 48 710 distributeurs de billets en activité, contre 50 316 un an auparavant (et 52 451 fin 2018), soit une baisse de 3,2%, inférieure à celle observée l’an dernier (-4,1%). De plus, compte tenu de la crise sanitaire, il est possible que des distributeurs, qui n’étaient pas en état de fonctionnement pour différentes raisons, aient pu être remis en état en 2021.

La diminution du nombre de DAB est concentrée sur les communes les plus peuplées et les mieux équipées. C’est la raison pour laquelle ce recul n’a qu’un impact très marginal sur les indicateurs d’accessibilité. Par exemple, la part de la population qui se situe à moins de 10 minutes (en temps de trajet en voiture) d’un distributeur de billets est passée de 94,9% à 94,8%. La légère réduction du nombre de distributeurs opérée par les banques relève donc d’une rationalisation du parc d’automates et n’est pas de nature à altérer l’accès aux espèces pour la population, au vu de ces données.

Quant au nombre de points d’accès privatifs (points de retrait d’espèces chez les commerçants), qui avait fortement progressé (+10,1%) fin 2019 par rapport à fin 2018, il est quasi-stable à fin 2020 (25 145 points, contre 25 536 points fin 2019, soit un repli de 1,5%).

Ces données portent sur une année 2020 qui a profondément été marquée par la crise sanitaire liée à la Covid-19. Celle-ci s’est traduite par des confinements, des fermetures administratives de commerce et une forte baisse des retraits aux DAB.

Banque de France >> Note complète
 










Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Les articles les plus lus des 7 derniers jours...