// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






Urbanisme et aménagement

Le zonage pluvial : favoriser l’infiltration de l’eau de pluie au plus près de là où elle tombe

Rédigé par ID CiTé le 12/11/2020



Le zonage pluvial : favoriser l’infiltration de l’eau de pluie au plus près de là où elle tombe
La gestion des eaux pluviales joue un rôle important dans la réponse à l’amélioration de la qualité des milieux aquatiques et à la diminution du risque inondation en s’inscrivant dans une démarche de respect du cycle de l’eau.

Le zonage pluvial, levier d’action pour la gestion des eaux pluviales à la source
Pour les collectivités, le zonage pluvial est un outil de gestion des eaux pluviales, qui permet d’organiser les diverses actions à mener en vue de réduire le ruissellement d’eau de pluie, et donc la pollution qui s’accumule dans les eaux pluviales récupérées par les réseaux d’assainissement.
La pluie infiltrée au plus près de là où elle tombe, dans des sols non artificialisés ou perméables, contient peu de pollution et ne contribue pas à saturer les réseaux d’assainissement.

Différents dispositifs et mesures peuvent être mis en œuvre, comme la conservation de surfaces non imperméabilisées pour favoriser l’infiltration des eaux pluviales, l’obligation d’infiltrer les eaux pluviales à la parcelle, la détermination d’un seuil maximal d’imperméabilisation…

Le zonage pluvial peut consister à cartographier ces mesures et ces dispositifs, et par souci de cohérence il est recommandé de l’intégrer au PLU(i). Le zonage pluvial qui s’inscrit dans un contexte de changements environnementaux (raréfaction de la ressource en eau, inondations…), répond à 3 objectifs principaux :
- Intégrer la problématique des eaux pluviales dans l’aménagement du territoire en respectant au maximum le cycle de l’eau.
- Améliorer la gestion des eaux pluviales.
- Encourager la gestion intégrée des eaux pluviales.
Ce guide a été réalisé par le Cerema à la demande du ministère de la transition écologique, afin d’aider les collectivités à réaliser le zonage pluvial en fixant un 
cadre méthodologique pour accompagner les démarches.

Pour réaliser ce guide, 65 zonages pluviaux ont été analysés, et une enquête nationale a été menée à travers un questionnaire et des entretiens avec les responsables des projets des collectivités responsables de la gestion des eaux pluviales.

La méthodologie d’élaboration du zonage pluvial repose sur différentes étapes :
- Etude préalable
- Diagnostic du territoire
- Définition d’une stratégie
- Définition des solutions et actions à mettre en œuvre
- Validation avec l’enquête publique
- Mise en œuvre et intégration conseillée au PLU(i)
- Accompagnement des acteurs pour la mise en œuvre.

Le Cerema recommande de mener cette démarche en impliquant l’ensemble des acteurs.


CEREMA - Synthèse complète
2020-10-30
 










Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Les articles les plus lus des 7 derniers jours...