// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






Personnes agées

Actu - L’encadrement des prix des services autonomie ou l’ultime occasion manquée pour faire la révolution salariale pour tous

Rédigé par ID CiTé le 29/12/2021



Actu - L’encadrement des prix des services autonomie ou l’ultime occasion manquée pour faire la révolution salariale pour tous
Contrairement aux Ehpad, le secteur privé de l’accompagnement à domicile n’a pas été inclus dans le périmètre des hausses de salaires du Ségur de la santé. Il n’a pas non plus obtenu de contreparties financières à l’agrément par l’État de l’avenant 43  de la branche de l’aide à domicile, qui a permis les revalorisations de 13 à 15% des salaires des employés du secteur associatif. Il ne bénéficiera pas plus, dans les faits, de la dotation « qualité » de trois euros de l’heure, instituée par la loi de financement  de sécurité sociale (LFSS) pour 2022 et allouée par les départements aux SAAD répondant à des besoins spécifiques des personnes âgées en situation de dépendance.

Afin d’assurer la continuité des parcours des bénéficiaires de l’APA et la PCH et de se prémunir des départs de leurs aides à domicile vers les associations ou les Ehpad, où les rémunérations sont désormais plus attractives, les SAAD privés ont un besoin urgent d’augmenter leurs tarifs, en 2022, de 17%.

Au sommaire :
 - le secteur privé de l’aide à domicile, grand oublié des politiques publiques
 - la LFSS pour 2022, une occasion manquée
 - un secteur privé « privé » de ressources financières
 - faire de l’autonomie une priorité politique au même titre que la sécurité et l’écologie

Fédésap>> Rapport complet

 










Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Les articles les plus lus des 7 derniers jours...