// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







TIC - Réseaux - Téléphonie

Actu - Les dispositifs anti-ondes pour téléphone mobile - Un marché qui exploite l’anxiété des consommateurs

Rédigé par ID CiTé le 13/05/2016


Les dispositifs anti-ondes proposés à la vente, généralement dans le cadre de vente à distance, à une clientèle soucieuse des effets potentiels des ondes radioélectriques sur la santé, sont accompagnés d’allégations diverses relatives à la réduction de l’exposition à ces ondes, dont l’enquête avait pour but de vérifier la véracité.


Les enquêteurs ont distingué trois niveaux de pratiques en matière d’allégations : fourniture de données chiffrées et mesurées (minoritaires), de données qualitatives relatives au bien-être, à la santé et à l’état physiologique, absence de données.
Des professionnels (peu nombreux) ont présenté des mesures du DAS effectuées par un laboratoire accrédité sur des téléphones équipés de leur dispositif. Les résultats des tests présentés concordaient avec les allégations utilisées.

Néanmoins, les tests portant sur le DAS ne rendent généralement pas compte de l’effet réel des dispositifs anti-ondes qui dans certains cas, peuvent avoir un effet contraire à celui allégué, en augmentant le niveau d’exposition aux radiofréquences au cours de l’utilisation des téléphones mobiles, du fait de la dégradation des performances du signal du téléphone qu’ils peuvent entraîner 

DGCCRF - 2016-05-12







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...