// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







TIC - Réseaux - Téléphonie

Couverture numérique et le développement économique des territoires

Rédigé par ID CiTé le 28/11/2018



Couverture numérique et le développement économique des territoires
Le Gouvernement a choisi de faire de la couverture numérique des territoires l'une de ses priorités. Notre action est guidée par deux principes forts rappelés par le Président de la République : 

la cohésion, tout d'abord, pour résorber la fracture territoriale et garantir à tous les Français un accès au bon haut débit (8 Mbit/s), ainsi qu'une couverture mobile de qualité permettant l'ensemble des usages de la 4G d'ici 2020 ; 

l'ambition ensuite, pour assurer l'attractivité et garantir à l'ensemble des territoires de la République des infrastructures numériques de pointe permettant l'accès au très haut débit (30 Mbit/s) d'ici 2022. Citoyens, élus locaux et nationaux savent que la résorption de la fracture numérique est essentielle pour garantir la cohésion des territoires et qu'il ne peut y avoir de "cité" au sens premier du terme sans volonté d'assurer le "bien vivre" de l'ensemble des Français. 
C'est pour cette raison que l'État a choisi de prendre des mesures fortes et ambitieuses pour garantir le très haut débit fixe et une couverture mobile de qualité pour tous. Nous avons quatre ans devant nous pour réussir ces défis qui impliquent la mobilisation de l'ensemble des forces vives de notre pays : collectivités territoriales, opérateurs et industriels. 
Les chantiers sont en cours, partout sur le territoire, en métropole comme dans les outre-mer. Ils consistent à tirer de la fibre optique et déployer des infrastructures très haut débit dans les villes comme dans les campagnes. 
La possibilité accordée récemment aux collectivités locales de lancer un appel à manifestation d'intentions d'engagements locaux (AMEL) afin d'inciter les opérateurs privés à venir investir d'avantages dans les zones d'initiative publique permettra de venir compléter les déploiements déjà prévus dans le plan France Très Haut Débit et en accroître l'impact. 
La fibre optique est la technologie de référence, mais dans certains cas d'autres solutions sont plus rapides, plus faciles, moins chères à mettre en œuvre, tout en étant compatibles avec les objectifs fixés pour 2020 et 2022. 
Afin d'apporter une solution de connectivité aux 6 % de foyers qui ne bénéficieront pas de bon haut débit par les réseaux filaires en 2020, le Gouvernement met en place à horizon 2019 un nouveau "Guichet cohésion numérique" visant à répondre au besoin d'accès à Internet des territoires les plus isolés en soutenant financièrement l'installation d'équipement de réception d'Internet par satellite ou réseaux hertziens terrestres (4G fixe). 
Sans rien ignorer des enjeux de la "société du Gigabit" évoquée comme objectif pour 2025, le Gouvernement est déterminé à mettre en œuvre la feuille de route fixée pour atteindre les premiers objectifs de 2020 et 2022. C'est sur la base d'un compromis réaliste et exigeant que les déploiements des différentes technologies se complèteront.

Sénat - R.M. N° 04713 - 2018-11-22







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...