// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






Domaines public et privé - Forêts

La forêt et la filière bois à la croisée des chemins: l’arbre des possibles (Rapport d'information)

Rédigé par ID CiTé le 21/09/2020



La forêt et la filière bois à la croisée des chemins: l’arbre des possibles (Rapport d'information)

La députée Anne-laure Cattelot a remis le 17 septembre au gouvernement son rapport de mission parlementaire et formule 19 grandes recommandations pour l'avenir de la forêt et de la filière bois.
La députée souligne, par ce rapport, l’urgence d’impulser à l’échelle nationale le renouvellement des forêts françaises. Elle vient ainsi conforter la décision récente et sans précédent du Gouvernement, de mobiliser, dans le cadre du plan de relance 200 millions d’euros.

Il s’agit, tout à la fois, de renouveler des forêts fragilisées par les impacts du changement climatique, d’augmenter la production de graines et plants forestiers, de développer les entreprises de transformation du bois, tout en dynamisant le marché de la construction en bois, et en accélérant le virage numérique de la filière grâce à la technologie LiDAR, qui apportera une connaissance plus fine de la ressource forestière.

Les propositions du rapport doivent désormais faire l’objet d’une analyse attentive de la part du Gouvernement.
D’ores et déjà, en réponse au défi du changement climatique, l’acquisition et le transfert de connaissances apparaissent essentiels. Les ministres ont également souligné que les recommandations de la députée rejoignent les priorités identifiées par les acteurs de la forêt et du bois dans leur feuille de route pour l’adaptation des forêts au changement climatique. Celle-ci doit leur être justement remise prochainement.

Par ailleurs, la forêt peut renforcer la durabilité de la construction, et accroître la décarbonation de l’économie du bâtiment. La valorisation du bois d’œuvre sera ainsi au cœur de la future réglementation environnementale pour les bâtiments neufs (RE 2020) qui a vocation à marquer une évolution décisive dans la façon d'appréhender la construction. Un volet dédié à l'impact carbone du bâti sera ajouté aux exigences réglementaires. Il valorisera les atouts des matériaux bois et biosourcés, renouvelables, qui constituent des réponses bas carbone prometteuses. Cette nouvelle réglementation sera prête début 2021, pour une entrée en application à l’été 2021.


Le rapport complet










Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Les articles les plus lus des 7 derniers jours...