// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales







Finances - Fiscalité

Parl - LF2018 - Budgets des ministères : les gagnants et les perdants

Rédigé par ID CiTé le 20/09/2017


Depuis la fin du mois d’août, les différents ministres distillent les annonces sur l’évolution de leurs budgets l'an prochain. Ce mardi, Le Parisien révèle que deux ministères pourraient être promis à un "traitement de choc".


Parl - LF2018 - Budgets des ministères : les gagnants et les perdants
L’accélération de la croissance (et donc des recettes fiscales) permettrait de desserrer l’étau budgétaire de l’État. La prévision de déficit public pour 2018 est revue à la baisse, passant de 2,7 à 2,6%.

Selon l’AFP, l’objectif de réduction de la dépense publique pour 2018 serait désormais plutôt de l’ordre de 16 milliards, que de 20 milliards, l’objectif jusqu’ici annoncé. S’agissant de la dépense de l’État (hors Sécurité sociale et collectivités territoriales), le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin avait précisé en juillet que l’État y contribuerait à hauteur de la moitié.

Après un été 2017 marqué par plusieurs coupes et économies dans de nombreux ministères, les ministres se sont succédé sur les télévisions et les radios pour promettre des hausses de budget. Pourtant, le 20 juillet, lors de son déplacement sur une base militaire d’Istres, Emmanuel Macron avait souligné qu’aucun budget ministériel, à part celui de la Défense, ne serait augmenté en 2018…

Public Sénat /Guillaume Jacquot  - 2017-09-19


 







Les articles les plus lus des 7 derniers jours...