// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






Action économique - Dév. local

Actu - La vacance commerciale a de nouveau progressé en France. Elle frôle désormais les 10% dans les centres-villes en 2015.

Rédigé par ID CiTé le 05/09/2016



Le phénomène n’est pas nouveau. En revanche, il atteint un record dans l’histoire de notre société de consommation. Les causes en sont bien identifiées.


Depuis une vingtaine d’années en France, le parc de surfaces commerciales croît à un rythme plus rapide que celui de la consommation. Ce parc a augmenté de 3% par an alors que la consommation n’a progressé que de 1,5% par an.

Dans le même temps, les rendements moyens des magasins (CA/m²) ont diminué de 1% par an, alors que leurs coûts d’occupation ont crû de 3% par an. Bref, il coûte de plus en plus cher de vendre de moins en moins. Le commerce de centre-ville plus fragile en raison de la part dominante d’indépendants (70% des boutiques) est le premier à céder à cette crise de suroffre. Mais, bien souvent, c’est l’ensemble du commerce des villes - périphérie incluse - qui est désormais touché.

PROCOS - Juin 2016










Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Les articles les plus lus des 7 derniers jours...