// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales



Fin 2021, ID.Cité stoppera sa version gratuite


Si votre collectivité ou établissement public n’est pas abonné à la licence, et que vous avez uniquement accès à la version simplifiée, testez la totalité des services, GRATUITEMENT et sans ENGAGEMENT contractuel ou financier

Vous ne savez pas si
votre collectivité ou établissement public est abonné..., contactez-nous par mail
abonnements@idveille.fr




Pour tout renseignement complémentaire
abonnements@idveille.fr
Tél. 09.75.73.53.90






Habitat - Logement - Gens du voyage

Actu - Pour que chaque femme victime de violences puisse avoir accès à un hébergement

Rédigé par ID CiTé le 25/11/2021



Actu - Pour que chaque femme victime de violences puisse avoir accès à un hébergement
La Fondation des Femmes et la Fédération Nationale Solidarité Femme ont publié leur rapport “Où est l’argent pour l’Hébergement des femmes victimes de violences” , auquel la Fédération des acteurs de la Solidarité a contribué. Ce rapport dresse un état des lieux de la politique de l’hébergement des femmes victimes de violences en France et interpelle les pouvoirs publics sur le manque de moyens dédiés.

En effet, chaque année, comme le confirme le Ministère de l’Intérieur, plus de 210 000 femmes sont victimes de violences physiques et/ou sexuelles de la part de leur conjoint ou de leur ex. Dans la majorité des cas, c’est la femme et ses éventuels enfants qui quittent le domicile . Or, pour 1 femme victime de violences sur 6, soit 20 000 d’entre elles (et leurs enfants), elles auront besoin d’accès à un hébergement.

4 femmes sur 10 ne se voient proposer aucune solution d’hébergement, lorsqu’elles en font la demande. Et in fine, seulement environ 12% des demandes d’hébergement effectuées par des femmes victimes de violences aboutissent à une orientation sur une place adaptée à leur parcours spécifique.

Pour répondre aux besoins d’hébergement et de logement des femmes victimes de violences, la Fondation des Femmes et la Fédération nationale solidarité femmes formulent de nombreuses préconisations. La FAS les partage en grande partie, en particulier celles appelant à :
- Garantir une mise en sécurité immédiate et inconditionnelle de toutes les femmes qui en expriment le besoin
- Proposer une réponse adaptée aux femmes victimes de violences en créant 15 000 places spécialisées supplémentaires d’ici 5 ans avec un accompagnement adapté répondant aux besoins des femmes et de leurs enfants
- Améliorer l’orientation des femmes victimes de violences vers l’hébergement en faisant progresser le repérage par les SIAO et en renforçant le rôle des associations spécialisées
- Renforcer les politiques sectorielles qui impactent les parcours de sortie des femmes victimes de violences comme l’éviction du conjoint violent, la régularisation des femmes étrangères et l’accès au logement social.

Fédération des Acteurs de la Solidarité >> Communiqué complet
 







Moteur de recherche interne

optimisé par google

1 / Mettre les expressions entre guillemets

2/ Trier par date
(en haut, à droite des résultats)

3/ Consulter les résultats placés sous les 1ers résultats proposés par google




Au 1er janvier 2022, l'accès complet à la totalité des services ID.Cité/ ID.Veille sera uniquement réservé aux collectivités et établissements publics abonnés à la licence.

Sans suppléments tarifaires, quel que soient le nombre d'utilisateurs

----

Les articles les plus lus des 7 derniers jours...