// ID CiTé
Veille juridique et professionnelle des Collectivités Territoriales






Sécurité locale - Police municipale

Parl. - Usages dangereux du protoxyde d'azote - Le Sénat a définitivement adopté la proposition de loi (Texte adopté définitivement)

Rédigé par ID CiTé le 26/05/2021



Parl. - Usages dangereux du protoxyde d'azote - Le Sénat a définitivement adopté la proposition de loi (Texte adopté définitivement)
Mardi 25 mai 2021, à l'issue des explications de vote, le Sénat a définitivement adopté la proposition de loi tendant à prévenir les usages dangereux du protoxyde d'azote (N2O)

Jeudi 25 mars 2021, l'Assemblée nationale a adopté la proposition de loi avec modifications. Les députés avaient modifié le texte notamment pour :
> modifier l’intitulé de la proposition de loi, tendant désormais à "prévenir les usages dangereux du protoxyde d’azote" ;

> renforcer l’encadrement de la vente du protoxyde d’azote (art. 2) :
- en introduisant un plafonnement de la quantité maximale de protoxyde d’azote pouvant être vendue aux particuliers, qui sera fixée par arrêté conjoint des         ministres chargés de la santé et de l’économie ;
- en élargissant l’interdiction de vente aux majeurs du gaz aux débits de boissons temporaires (foires, fêtes publiques, etc.) et aux débits de tabac ;
- en interdisant également la vente de "crackers" ou de ballons destinés à l’usage détourné du protoxyde d’azote ; préciser la mention devant figurer sur chaque unité de conditionnement du protoxyde d’azote, indiquant la dangerosité de son usage détourné (art. 2) ; 

> associer les agents de police municipale, les gardes champêtres et les agents de surveillance de Paris à la constatation des infractions aux interdictions de vente (art. 2) ;

> supprimer l’art. 2 bis introduit par le Sénat, qui avait pour objet de renforcer les obligations d’information pesant sur les intermédiaires numériques (hébergeurs et fournisseurs d’accès à Internet).

Sénat - PPL adoptée - 2021-05-25
 








 
A compter du 1er janvier 2022,
l'accès complet à la totalité

des services sera réservé
uniquement aux abonnés à
ID.Veille

  
Droits ouverts à la Collectivité ou Ets public ayant souscrit un abonnement

- Licence libre de droits et de diffusion

- Droit de rediffusion interne sans souscription supplémentaire

- Identifiants uniques multi-utilisateurs

- Accès possible sans identifiants, par adresse(s) IP mono-site ou multi-sites

- Bulletins complets quotidiens (début de matinée) et récapitulatifs hebdomadaires

- Bulletins quotidiens téléchargeables

- 58 flux RSS d'informations classées par rubriques métiers

- Archives

- Articles complets accessibles par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)

- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles

- Moteur de recherche

- Pas de publicité

- Une tarification raisonnable, simple et annuelle, sans supplément en cours d'année


Droits réservés à chaque utilisateur
- Inscription individuelle (gestion personnelle des identifiants)
- Articles complets accessibles soit par un bulletin spécifique (les titres du jour) soit par rubriques ou sources (JO, circulaires, Infos RH, Jurisprudence, Réponses ministérielles, Documents, Parlement, Actualités)
- Sélection d'articles sur un espace personnalisé
- Possibilité d'imprimer (avec modération SVP) les bulletins et articles
- Moteur de recherche
- Réception d'un bulletin sur adresse perso ou pro
- Sélection de vos infos "métiers" parmi 50 flux RSS
- Pas de publicité
- Accès gratuit à tous les services
 
Votre collectivité (ou Ets public)
n'est
 pas 
abonnée à ID.Veille
 
Bénéficiez GRATUITEMENT
d'une période d'essai

à l'ensemble des services

 

 
 
 
*Souscripteur: Collectivité territoriale ou établissement public qui souscrit une licence à ID.Veille au profit des Utilisateurs dans le cadre de l'utilisation des sites www.idcite.com  et www.idveille.fr

** Utilisateurs: personnes physiques, élus et membres du personnel du Souscripteur.
L'utilisateur peut utiliser soit les services ID.Veille, soit les services ID.Cité ou les deux en fonction de ses besoins en information, des moyens techniques utilisés et/ou du lieu de travail (télétravail...)


Comment fonctionne
l'abonnement pour une

 licence "libre de droit de diffusion"  
à www.idveille.fr ?